dire-sa-foi-avec-les-mots-daujourdhui-pas-si-facile

Dire sa foi avec les mots d’aujourd’hui: pas si facile !

Sébastien Antoni, prêtre assomptionniste, est quotidiennement interrogé sur la manière de dire la foi aujourd’hui dans le cadre de son travail de journaliste à la revue Croire.

Comment exprimer sa foi ?
Avec modestie et simplicité. Savoir que « ma/sa » foi est une part de « LA » foi, et que ce n’est qu’à plusieurs et dans la rencontre que Dieu se révèle et se découvre. L’expression, par des mots mais aussi par l’amour fraternel et la communauté à construire. « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaîtra pour mes des disciples » (Jean 13,35).
Quels mots employer pour qu’un non chrétien nous comprenne ?
Parler avec un non chrétien, selon moi, n’est pas une simple question de mots à organiser, ou pire encore de trouver les mots qui « persuaderaient ». En fait, être compris, qu’est-ce finalement ? Être respecté ? Être approuvé ? Être suivi ? Plutôt que des mots, c’est l’attitude d’ouverture et d’accueil des questions que pourra nous poser un « non chrétien », qui entraînera une réponse et les mots, mais selon le moment, le lien avec la personne, etc. Je me méfie toujours des « stratégies » de communication qui, bien souvent, ne contentent ou ne rassurent que ceux qui les élaborent. Et pire que tout, faire faussement « djeun’s » ! Mais attendons la/les questions précises du non chrétien, celles qu’il souhaite comprendre, et poser…  qu’elle surgisse et, on verra après.
Les fiches Croire, qui portent sur un mot ou un concept chrétien, sont-elles utilisées, et par qui ? 
Les fiches Croire s’adressent au tout-venant : le touriste qui passe dans une église trouve là un écho à une question de moment, mais cela ne l’engagera pas plus que cela. Le chrétien plus convaincu peut avoir besoin de mots pour répondre à une question qu’on lui a posé. Le chrétien « malin » rapporte chez lui les fiches, les laissent en évidence pour que quelqu’un de sa maison s’en saisisse et que le message passe « au moins comme ça ». Le nouveau converti ou le croyant se nourrit avec avidité de tout ce qu’il trouve… Les situations sont si diverses, il n’y a pas « un lecteur des fiches Croire type », sinon celui qui a le goût de Dieu. Certaines sont plus populaires : « Qui est  Jésus », « Marie », « la prière », « la souffrance », « Pourquoi la messe le dimanche »…
  • Share Via:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces <abbr title = "HyperText Markup Language"> HTML </ abbr> balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*