image-et-spiritualite-comment-dire-linvisible

Image et spiritualité : comment dire l’invisible ?

« Depuis des siècles, les artistes ont représenté la spiritualité avec les codes et les sensibilités de leur époque. A notre tour, nous cherchons à actualiser les récits bibliques avec des images d’aujourd’hui. Ces textes ne sont ni poussiéreux, ni dépassés, mais toujours actuels. Les photos que nous choisissons, doivent participer de  cette actualité ». C’est avec ces mots que Christophe Cornu, directeur artistique au mensuel Panorama et Brigitte Collet, iconographe à l’hebdomadaire Pèlerin ont accueilli les participants de l’atelier.

Les animateurs ont projeté aux participants une série de photos sans légende et sans texte d’accompagnement. Chacun était invité à dire ce que ces photos évoquaient pour lui et à quel passage biblique, elles pouvaient être attribuées. Il n’y avait pas une « bonne réponse », plusieurs étaient possibles. Après un échange, Brigitte Collet expliquait dans quel contexte, ces photos étaient parues dans Pèlerin.

Photos d’agences ou de photographes indépendants, commandes de la direction artistique pour un sujet précis, les participants ont ainsi mieux compris l’illustration ne doit pas dire la même chose que le contenu d’un article ou d’un passage biblique. La photo doit être une autre écriture du texte.

« La beauté d’une photo est une autre porte d’entrée dans le texte, elle doit conduire le lecteur à un « ailleurs », une intériorité » a conclu Christophe Cornu.

 

  • Share Via:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces <abbr title = "HyperText Markup Language"> HTML </ abbr> balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*